Le Tribunal correctionnel de Bordeaux 
rend justice aux médecins du coeur.

Le Tribunal correctionnel de Bordeaux a rendu justice en relaxant le Professeur Francis Fontan, talentueux spécialiste de la chirurgien cardiaque de renommé mondiale, ainsi qu'à trois chirurgiens cardio vasculaires et trois cardiologues de la clinique Saint-Augustin de Bordeaux, après un procès en sorcellerie dont l'administration de sécurité sociale a le secret en cette fin de siècle.
La caisse poursuivait nos amis libéraux pour escroquerie, excusez-moi du peu, à la suite de facturations de surveillances de CEC, d'angioplasties à la suite de coronarographies considérant qu'il s'agissait du même acte réalisé au cours de la même séance.
Il ne reste plus qu'à renvoyer l'ascenseur au médecin conseil de la CPAM pour tout le stress réalisé.

 

Accueil | Introduction | Présentation | Forum | SOS DOM | Pétitions Contactez-Nous