Les surblouses : l’essentiel à connaître

Durant la gestion de la pandémie du Covid-19, l’utilisation de surblouses a été largement vulgarisée. C’est un habit fréquemment utilisé par le personnel médical. En effet, la surblouse, tout comme le cache-bouche ou encore la visière de protection et les gants, est un équipement de protection indispensable en milieu hospitalier. Voici ce qu’il faut savoir sur cet habit.

Les types de surblouses qu’on peut retrouver sur le marché

Pour se protéger contre les taches, les éclaboussures, mais aussi contre les germes, les bactéries, les microbes et les virus, le marché propose deux types de surblouses au corps médical (docteur, infirmier, aide-soignant, brancardier, etc.). Dans un premier temps, il y a les surblouses jetables. Ce sont des protections de blouses qui ne doivent être utilisées qu’une seule fois. C’est-à-dire qu’après avoir pris en charge un malade, le médecin ou l’infirmier doit le jeter et ne plus réutiliser la surblouse qu’il portait. Ce type de surblouse est généralement fabriqué dans une fibre qui n’est pas tissée seule. Il est possible que sa confection se fasse avec des matériaux qui réduisent la perméabilité de la surblouse. Ensuite, il y a les surblouses réutilisables. Ce sont des protections généralement fabriquées avec du tissu. Elles peuvent être utilisées de nombreuses fois. Toutefois, il est essentiel de bien les laver et les désinfecter après chaque prise en charge de malade.

Quand utiliser une surblouse à usage unique ?

Avant de s’équiper d’une surblouse à usage unique ou jetable, il est nécessaire de vérifier si l’habit est bien imperméable. Il faut également que ce type de surblouse soit à manches longues. Cela est surtout nécessaire si le personnel médical doit prendre en charge un patient ou qu’il doit s’occuper de son environnement immédiat. Ce type de surblouse est également à enfiler si le personnel médical et/ou son patient doivent faire des soins et des traitements avec des risques d’éclaboussures de liquides biologiques. Si la surblouse imperméable et jetable n’est pas disponible, il est possible de s’équiper d’un tablier imperméable qui doit impérativement s’accompagner d’une surblouse à manches longues à l’intérieur. Ces deux habits doivent également être à usage unique.

Quand enfiler une surblouse réutilisable ?

La surblouse lavable doit être à manches longues. Il est nécessaire qu’on la remplace et qu’on la lave entre la prise en charge de deux malades. Pour le lavage, il doit être fait à 60 °C et pendant 30 min en moyenne. Si cette démarche est respectée, l’usage de ce type de surblouse ne présente pas de risque. Elle peut offrir les mêmes protections qu’une surblouse jetable. Toutefois, en cas de crise sanitaire, comme dans le cas de la prise en charge d’un malade du Covid-19, une surblouse réutilisable ne doit être assignée qu’au personnel médical. Son utilisation est également limitée à ½ journée même si le personnel médical ne prend pas en charge directement un malade. Pour que la surblouse lavable offre une protection optimale, il faut respecter avec rigueur la procédure de lavage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *